Les 4 mesures très simples pour en finir avec la cigarette

Arrêter de fumer grâce à une méthode simple et efficace
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Les fumeurs relèveront-ils le défi ?

« Ça suffit, j’arrête de fumer ! ». Combien de fois avons-nous dit cette phrase ou l’avons-nous entendue de la bouche d’un membre de la famille ou d’un ami ? Et combien de fois avons-nous – ou ont-ils – échoué ? Beaucoup, même trop… Mais à l’approche de la nouvelle année, l’heure est aux résolutions. Et cela peut aussi vous sauver la vie.

Le Dr Max Pemberton, dans les pages du Daily Mail, donne ce coup de pouce supplémentaire – qui est toujours nécessaire dans ces cas-là. Psychiatre et chroniqueur pour de grands journaux outre-Manche, Pemberton raconte sa propre expérience d’ex-fumeur : après des années de promesses et d’échecs, il a mis au point un programme basé sur la thérapie cognitivo-comportementale pour arrêter de fumer.

« J’aimais bien fumer. Enfin, c’est ce que je pensais. En tant que médecin, j’étais conscient des dangers, mais cela ne m’a certainement pas arrêté. L’idée d’arrêter me rendait triste : je ne voulais pas abandonner quelque chose que j’aimais. J’étais en difficulté : j’aimais fumer, mais je savais que cela me tuait », raconte Max Pemberton. Cet homme, qui se souvient également de deux décès dans sa famille dus à un cancer et de l’inquiétude de sa mère face à son habitude, s’est armé de bonnes intentions, de paquets à enterrer et de briquets.

« Pendant plusieurs années, j’ai travaillé avec des toxicomanes. Beaucoup de leurs sentiments étaient terriblement similaires à ceux que j’avais entendus de mes patients, que je traitais avec la TCC (thérapie cognitivo-comportementale). J’aurais pu l’utiliser, cette fois, pour m’aider moi-même ». C’était donc le cas et ça a marché.

Sa recette anti-blonde consiste en une série d’exercices liés entre eux qui nous amènent à réévaluer notre relation malsaine avec la cigarette, après avoir d’abord déboulonné le faux mythe de la nicotine comme meilleur allié contre le stress. Voici les quatre ingrédients de la recette miracle contre le tabagisme :

La recette miracle pour arrêter de fumer

1. Dressez une liste de ce que vous aimez dans la cigarette et pourquoi

« Il est important pour le fumeur d’examiner les avantages qu’il pense tirer de la cigarette, comme le fait de se sentir plus confiant ou détendu. D’un autre côté, pourquoi fumer sans aucun avantage ? Pourquoi faire autrement ? ».

2. Dressez une liste des choses qui vous empêchent d'arrêter de fumer

« Fumer est quelque chose que l’on fait sans s’en rendre compte la plupart du temps ; il est facile de créer de faux mythes sur les raisons pour lesquelles on le fait. Qu’est-ce qui vous empêche d’abandonner, qu’est-ce qui vous fait peur ? ».

3. Revenez à la première étape et notez tous les avantages de devenir un ex-fumeur

« Soudain, la liste que vous avez initialement dressée n’est plus constituée que d’illusions. Les raisons invoquées sont les tentatives du mental pour justifier quelque chose qui n’a aucun sens, qui est mauvais pour vous et qui provoque le cancer et la mort. » Et c’est là que Pemberton parle de dissonance cognitive, ce phénomène de conflit dans la psyché humaine qui conduit à trouver des raisons « rationnelles » (en réalité sans fondement logique) pour justifier quelque chose.

4. Jouez à l’avocat de la défense et l’avocat de l’accusation

Dans le premier cas, il faut défendre le tabagisme, tandis que dans le second, il faut le condamner, en soulignant à quel point il est contre-productif. Les deux listes compilées ci-dessus sont disponibles pour les thèses respectives. « L’exercice 4 permet de comprendre ce qui se passe dans la tête d’un fumeur. Et, espérons-le, cela sert surtout à regarder la situation objectivement, une arme supplémentaire pour commencer à dire que ça suffit ».

Suivez un programme TCC pour arrêter la cigarette

Si vous aussi – ou l’un de vos proches – avez tenté à de nombreuses reprises d’arrêter de fumer, à travers tous les procédés à votre disposition : arrêter le tabac naturellement, l’hypnose pour arrêter de fumer, le sevrage tabagique à l’aide de patchs, les médicaments comme traitement anti-tabac, il vous reste encore un espoir, n’abandonnez pas ! Dans les grands principes de la TCC tabacologie, la rechute est une étape indispensable pour conduire au changement. Elle ne doit donc pas être considérée comme un échec, mais comme une étape supplémentaire du processus qui nous amène à la réussite pour arrêter de fumer définitivement. Et plusieurs rechutes sont parfois nécessaires pour parvenir à vaincre définitivement le tabac et retrouver une bonne santé !

Si vous souhaitez essayer la thérapie cognitivo-comportementale pour arrêter de fumer, alors nous vous proposons le module spécial TCC arrêt du tabac de Spirivie formations qui vous coûtera à peine le tarif d’une consultation chez un psychiatre. Vous pourrez alors suivre cette formation en autothérapie, à l’aide des nombreux outils ludiques proposés. Vous serez ensuite incollable sur la meilleure méthode pour arrêter de fumer au monde, et vous pourrez en faire bénéficier tous vos proches !

Nos autres articles

Comment vivre une vie heureuse

7 Principes de vie pour une vie harmonieuse

Vivre une vie harmonieuse, est-ce possible ? Il arrive un moment dans la vie où nous avons vécu suffisamment d’expériences pour accepter qu’une discipline intérieure nous conduira à de meilleurs résultats plutôt que de suivre toutes nos pulsions.

Lire plus »