Utilisez l’énergie magnétique pour votre santé et celle des autres

Facebook
WhatsApp

Après la lecture de cet article, vous saurez enfin comment fonctionne le magnétisme sous toutes ses facettes, et comment vous en servir et le développer pour pratiquer l’autoguérison, ou guérir vos proches. Et pourquoi pas, suivre une formation en thérapie énergétique pour devenir un guérisseur accompli et réaliser ce dont vous avez toujours rêvé : pratiquer un métier passionnant et plein de sens qui est de plus en plus recherché et reconnu.

Faisons à présent un tour d’horizon de ce qu’offre la magnétothérapie pour la santé.

La thérapie électromagnétique et la magnétothérapie

La thérapie électromagnétique applique des champs magnétiques – statiques ou pulsés – qui activent les impulsions électromagnétiques naturelles du corps pour afin de favoriser la guérison, de soulager la douleur et de soutenir une santé optimale en matière de prévention et de maladie.

Toute matière, y compris le corps humain, est composée de fréquences électromagnétiques (vibrations), qui correspond à l’énergie universelle. Le magnétisme et l’électricité sont interconnectés.

Le cerveau fonctionne et communique à l’aide de fréquences électromagnétiques qui peuvent être stimulées par des forces internes ou externes. Les interactions entre le corps et l’environnement électromagnétique se produisent continuellement, formant les biorythmes qui déterminent également l’horloge biologique du corps. Le cerveau et le système immunitaire s’envoient constamment des messages par le biais d’impulsions électromagnétiques. Tous deux sont étroitement influencés par les fréquences énergétiques.

Deux types d’appareils sont couramment utilisés en magnétothérapie :

  • Les aimants pulsés ou « pulsars » qui émettent des champs électromagnétiques (CEM) intermittents
  • Et les aimants permanents qui génèrent des champs statiques de force et de durée fixes.

Essentiellement, les deux thérapies sont utilisées pour traiter les mêmes maux. Il existe également un nouveau dispositif de traitement mis au point par un dentiste de Calgary, qui utilise des champs électromagnétiques à courant continu très puissants pour le traitement de troubles du cerveau tels que la maladie de Parkinson, la dystrophie musculaire et les accidents vasculaires cérébraux.

Les aimants thérapeutiques pulsés permettent d’obtenir des résultats rapides et profonds et sont particulièrement indiqués dans la guérison de blessures, par exemple dans le cas de fractures osseuses. Les grands pulsars sont utilisés dans les hôpitaux pour les cancers des os, les fractures, etc., et pour le diagnostic de diverses manières. Les physiothérapeutes et les praticiens de la médecine sportive, qui traitent de vastes zones de douleurs, de blessures et de maladies osseuses et musculaires, utilisent souvent des pulsars puissants pour accélérer la guérison. Dans les plus sophistiqués de ces pulsars, les forces magnétiques, les polarités, les fréquences, les taux d’impulsion et les formes d’onde sont variables.

La technologie moderne de miniaturisation a produit des générateurs de champs électromagnétiques minuscules, mais efficaces (pulsars portatifs) pour les thérapies personnelles et à domicile. Ces petits pulsars n’utilisent que la partie inférieure de la gamme des fréquences extrêmement basses (ELF), mais ils sont efficaces pour un large éventail de maladies et d’affections. Parmi les petits appareils pulsés portatifs, citons les stimulateurs électroniques transcutanés de nerfs (TENS) qui sont principalement utilisés dans le traitement de l’arthrite et d’autres douleurs locales.

Les aimants permanents fonctionnent généralement plus lentement et plus doucement. Ils sont particulièrement appropriés pour une auto-administration à long terme. La thérapie magnétique permanente est généralement appliquée pendant de plus longues périodes pour être efficace de manière optimale. Il existe une grande variété d’aimants permanents. Il existe des aimants d’acupuncture, de petits aimants adhésifs, des bandes et des bijoux magnétiques, des coussins de sommeil, des oreillers et des lits magnétiques.

Toutes ces thérapies génèrent un champ magnétique qui a essentiellement la même fonction curative. Les aimants statiques ou permanents sont placés directement sur la zone affectée pour des douleurs spécifiques ou utilisés périodiquement pour dynamiser et stimuler (c’est-à-dire améliorer la circulation sanguine, stimuler les fonctions nerveuses et cérébrales). Lorsque les aimants sont placés sur les points méridiens ou les zones affectées, ils provoquent une réponse du cerveau très similaire à celle de l’acupuncture.

Une autre forme de traitement magnétique consiste à boire de l’eau magnétisée ou des jus magnétisés.

Le saviez-vous ?

La microscopie des cellules vivantes permet de déterminer la maladie en recherchant une abondance de graisses non digérées dans le sang, plusieurs jours après l’ingestion de substances grasses.

Histoire de la magnétothérapie

L’utilisation d’aimants pour la guérison remonte aux Égyptiens, Grecs, Romains et Chinois de l’Antiquité. Pline, un naturaliste romain, utilisait les aimants pour soigner les problèmes oculaires, les troubles féminins et les blessures. Le célèbre médecin de l’Antiquité, Paracelse, utilisait les aimants pour de nombreuses pathologies différentes, affirmant que « […] l’aimant est le roi de tous les secrets ».

Karl Friedrich Gauss (1777-1855), mathématicien, astronome et physicien allemand, a participé à la première étude mondiale du champ magnétique terrestre au début des années 1800. Il a formulé les lois du magnétisme terrestre et a commencé la théorie mathématique de l’électromagnétisme. La mesure de l’énergie électromagnétique sous forme d’induction magnétique ou de variation de l’intensité du flux magnétique utilise son nom, le gauss étant l’unité d’intensité magnétique.

En 1865, James Maxwell, le mathématicien qui a prouvé l’interrelation de l’électricité et du magnétisme dans sa théorie des ondes électromagnétiques, a fait breveter un appareil à champ magnétique pulsé pour le traitement thérapeutique. Il s’est avéré que les champs magnétiques avaient un effet notable sur les courants électriques dans le corps.

Le champ magnétique pulsé

Les recherches sur la thérapeutique magnétique se poursuivent dans le monde entier. Oskar Gleichmann a découvert le champ magnétique pulsé pour la médecine. Ce médecin allemand a étudié les utilisations de l’énergie magnétique dans le traitement de maladies graves. Il a mis au point un dispositif électromagnétique pulsé, le pulsar, pour une application médicale à la fin des années 1960.

L’ouvrage de Hans A. Nieper publié en 1981, « Conversion of Gravity Field Energy Revolution in Technology, Medicine and Society », a été le catalyseur de l’application des champs magnétiques statiques dans les hôpitaux et les soins aux patients pour diverses affections.

L’intérêt de la NASA pour le magnétisme thérapeutique

L’intérêt de l’Amérique du Nord pour la médecine électromagnétique est né en grande partie du programme spatial de la NASA. La NASA a reconnu l’importance des champs électromagnétiques stimulants pour les organismes biologiques lorsque des astronautes en excellente santé sont tombés malades lors de voyages dans l’espace. Au-delà de la couche la plus externe de l’atmosphère (ionosphère), le corps des astronautes n’était plus immergé dans les champs géomagnétiques de la planète. Soustraits à l’influence de ces champs, leur santé se détériorait (perte osseuse rapide, etc.), mais se rétablissait grâce à l’administration de champs magnétiques générés artificiellement qui émettaient les fréquences planétaires nécessaires. Les générateurs de champs magnétiques installés dans les vaisseaux spatiaux de la NASA ont atténué les problèmes de santé en orbite.

La thérapie magnétique de nos jours

Aujourd’hui, la thérapie magnétique est bien établie dans le monde entier. Le Japon a officiellement approuvé l’utilisation de dispositifs magnétiques pulsés et permanents pour la guérison. En Allemagne, les résultats médicaux des pulsars ont convaincu le système de santé publique de reconnaître officiellement et de rembourser le coût des traitements électromagnétiques.

Le saviez-vous ?

Cléopâtre aurait porté un aimant sur son front pour conserver sa beauté exquise.

Comment le magnétisme peut-il guérir ?

Concernant les affections les plus courantes, la magnétothérapie spécifique a une efficacité de soixante-dix à quatre-vingts pour cent. L’utilisation de la thérapie électromagnétique peut souvent réduire de moitié le temps de guérison nécessaire pour les entorses et les blessures osseuses, musculaires ou tendineuses. Quelques jours de traitement magnétique apportent généralement une certaine amélioration et les problèmes mineurs peuvent disparaître en quelques minutes.

La thérapie magnétique aide à soulager la douleur et la maladie, à restaurer la vitalité et à réduire le besoin de médicaments tout en étant totalement compatible avec tous les types de médicaments. Parmi les affections qui ont été soulagées par la magnétothérapie, citons les maux de tête, les douleurs dorsales, les troubles de la tension artérielle, les tensions nerveuses, les problèmes articulaires et musculaires, les fractures, les os cassés, les blessures, les brûlures, l’arthrite et les problèmes d’estomac.

Formez-vous en ligne à la Thérapie énergétique !

Formation certifiée par l'International Practitioners of Holistic Medicine (IPHM).

Le saviez-vous ?

La NASA a conçu des aimants à base de cobalt et de terres rares pour traiter avec succès les maladies dont souffraient les astronautes à leur retour de la lune.

Quand utiliser les pulsars ?

L’utilisation ou la supplémentation de champs magnétiques pulsés permet à l’organisme de fonctionner normalement malgré des contraintes environnementales accrues. Les changements de pression atmosphérique sont atténués et les interférences des appareils électroménagers et des ordinateurs sont neutralisées. Efficace, non invasive au sens traditionnel du terme (contrairement aux médicaments et à la chirurgie), et merveilleusement préventive, cette thérapie n’a pas d’effets secondaires indésirables à long terme. L’insomnie et le décalage horaire s’améliorent considérablement. La guérison générale et la prévention du tissu cicatriciel sont favorisées. Les allergies cutanées, la sensibilité au climat, la dépression, le syndrome prémenstruel, le stress et les ulcères gastro-intestinaux peuvent tous être atténués.

Dans les petits pulsars, la gamme des basses fréquences est inférieure à 10 cycles par seconde (cps), ou hertz (Hz). Les fréquences plus élevées de 10-24 Hz provoquent un soulagement stimulant similaire à celui du pôle positif des aimants statiques. Le champ magnétique pulsé déclenche la circulation du sang et de la lymphe. Cela permet d’évacuer les toxines et de stimuler l’énergie.

Quand utiliser les aimants permanents ?

Les pôles Nord et Sud ont des directions de rotation opposées et des effets curatifs différents. Le pôle Nord, le pôle négatif, stabilise l’activité biologique, calme et sédate, et réduit la douleur, l’infection et l’inflammation. Le pôle Sud, positif, doit être utilisé avec l’avis d’un praticien, car il peut également surstimuler l’activité cérébrale et, à forte intensité, stimuler la croissance de bactéries, de virus, de tumeurs et de cancers nuisibles.

La polarité Nord produit une « énergie froide » et elle est employée pour traiter les problèmes « chauds » comme la douleur, l’inflammation et l’infection. Elle calme et atténue la douleur et localise les bactéries afin de permettre à l’organisme de combattre plus facilement les infections. La polarité sud est une « énergie chaude » utilisée pour traiter les problèmes « froids » comme la faiblesse, la mauvaise circulation et la raideur. Elle dilate les vaisseaux sanguins, augmente la circulation, normalise la fonction cellulaire et stimule les fonctions du corps.

Dans l’hémisphère nord, le champ magnétique terrestre est négatif (-) ; dans l’hémisphère sud, il est positif (+). Étant donné que le flux magnétique unidirectionnel est la clé de la revitalisation magnétique et du renouvellement des cellules, dans l’un ou l’autre hémisphère, le champ terrestre traverse notre corps dans une seule direction, ce qui garantit la restauration de l’énergie pendant le sommeil, quelle que soit la polarité de la terre. Les traitements magnétiques permanents supplémentaires fonctionnent avec les polarités hémisphériques en appliquant les polarités correctes pour renforcer la revitalisation des cellules.

Les pôles Nord et Sud ont des directions de rotation opposées et des effets curatifs différents :

  • Le Nord, le pôle négatif, stabilise l’activité biologique, calme et sédate, et réduit la douleur, l’infection et l’inflammation.
  • Le pôle Sud positif doit être utilisé avec l’avis d’un praticien, car il peut également surstimuler l’activité cérébrale et, à forte intensité, stimuler la croissance de bactéries, de virus, de tumeurs et de cancers nuisibles.

La polarité Nord produit une « énergie froide » et est utilisée pour traiter les problèmes « chauds » tels que la douleur, l’inflammation et l’infection. Elle calme et atténue la douleur et localise les bactéries afin de permettre à l’organisme de combattre plus facilement les infections. Le sud est une « énergie chaude » utilisée pour traiter les problèmes « froids » tels que la faiblesse, la mauvaise circulation et la raideur. Elle dilate les vaisseaux sanguins, augmente la circulation, normalise la fonction cellulaire et stimule les fonctions du corps.

Dans l’hémisphère nord, le champ magnétique terrestre est négatif (-) ; dans l’hémisphère sud, il est positif (+). Étant donné que le flux magnétique unidirectionnel est la clé de la revitalisation magnétique et du renouvellement des cellules, dans l’un ou l’autre hémisphère, le champ terrestre traverse notre corps dans une seule direction, ce qui garantit la restauration de l’énergie pendant le sommeil, quelle que soit la polarité de la terre. Les traitements magnétiques permanents supplémentaires fonctionnent avec les polarités hémisphériques en appliquant les polarités correctes pour renforcer le flux magnétique terrestre actuellement épuisé, mais seulement si les aimants sont de la bonne taille, de la bonne force, du bon nombre et de la bonne distance du corps, comme un coussin magnétique correctement construit.

Le saviez-vous ?

Des globules rouges empilés révèlent une mauvaise digestion et une mauvaise circulation ; des cellules sanguines agglutinées indiquent une infection ou un stress.

Causes de la déficience magnétique

Le stress affecte considérablement cet équilibre complexe d’énergie vibratoire. Des quantités de plus en plus nocives de champs électriques à haute fréquence et à haute tension en courant alternatif sont émises par les sources électriques modernes dans l’industrie et à la maison. La pollution électromagnétique nous vient des téléviseurs, des ordinateurs, des réveils, des radios, des micro-ondes, des téléphones portables et de tous les types d’appareils électriques. Ces sources de pollution électromagnétique sont toutes impliquées dans le développement de cancers, notamment de leucémies. Même un babyphone posé à côté de la tête de l’enfant émet des fréquences nocives.

Cette forme dangereuse d’énergie électromagnétique à haute tension est préjudiciable à la santé, car elle entre en conflit avec les basses fréquences géomagnétiques naturelles qui correspondent à l’état de repos du cerveau. Alors que le corps réagit favorablement à ces fréquences naturelles, il se dérègle avec l’intervention des champs des appareils courants et des lignes électriques, ce qui entraîne une augmentation du stress, de la fatigue et une moindre résistance aux maladies. Certains bâtiments dans lesquels nous vivons et travaillons, ainsi que les voitures que nous conduisons, peuvent empêcher les ondes électromagnétiques naturelles de la terre d’atteindre notre corps, tout comme l’acier du béton et les modèles d’interférence de l’industrie lourde. Les champs électriques et magnétiques hautes fréquences et hautes tensions créés par l’homme interfèrent avec les fréquences du cerveau. La société moderne produit une quantité croissante de pollution électromagnétique. Les lignes électriques à haute tension et les gadgets électriques nous inondent de courant alternatif nocif utilisant des fréquences de 50 Hz ou plus. Bien que ces fréquences se situent également dans la gamme relativement basse du spectre électromagnétique, elles font partie de la partie supérieure de la gamme ELF (Extremely Low Frequencies).

Les opérateurs informatiques sont régulièrement exposés à de forts champs électromagnétiques. Il existe tout un éventail de champs qui, avec le temps, peuvent créer des problèmes de santé. Cela va des fours à micro-ondes, des téléphones cellulaires et portables aux installations radar de la police, de l’armée et des entreprises, ainsi qu’aux antennes-relais des opérateurs téléphoniques.

Des interférences électromagnétiques excessives peuvent entraîner des pertes de mémoire, des maux de tête, des modifications du rythme cardiaque et de la chimie du sang, ainsi qu’un malaise général. L’exposition est cumulative et entraîne une augmentation de la léthargie et de la fatigue. On a constaté que les taux de cancer sont beaucoup plus élevés dans les zones proches des lignes électriques à haute tension, en particulier les cancers infantiles. L’« électrosmog » bloque les signaux électromagnétiques du cerveau vers les cellules et affaiblit le système immunitaire.

Les interférences électromagnétiques sont préoccupantes dans le monde complexe d’aujourd’hui, d’autant plus que la pollution électromagnétique est exacerbée par un appauvrissement cyclique du champ magnétique terrestre nécessaire à la résonance magnétique, si vitale pour la santé. On estime qu’au cours des quatre mille dernières années, le champ géomagnétique a perdu jusqu’à 90 % de sa puissance initiale et qu’il continue de s’appauvrir. C’est pourquoi la thérapie magnétique, bien qu’elle n’en soit qu’à ses débuts, est de plus en plus vitale en médecine et pour la prévention des déficiences magnétiques.

Comment fonctionne la magnétothérapie ?

Un principe physique stipule que : si le champ magnétique est augmenté, la vitesse des électrons et des protons augmentera ou diminuera en fonction de la direction du champ magnétique et des orbites des particules. Les électrons non appariés les plus à l’extérieur (valence) sont ceux qui sont partagés pour constituer les molécules. Celles-ci s’assemblent pour former les cellules qui composent tous les tissus de notre corps.

Lorsque le champ magnétique traverse les atomes dans la bonne direction, il augmente leur état énergétique, ce qui favorise le partage de leurs électrons. L’activité de précession ou d’« oscillation » de certains électrons augmente également en fonction de la relation de leurs orbites avec la direction du champ magnétique. Toute cette action accrue est un catalyseur pour toutes les réactions chimiques dans le corps.

Certains soutiennent que les champs magnétiques thérapeutiques influencent l’équilibre électrolytique des cellules. En stimulant la peau, les champs magnétiques agissent sur des réflexes cutanés qui correspondent à certains organes, un peu comme la réflexologie plantaire. Des impulsions nerveuses sont envoyées pour activer la fonction de certains organes. Le corps est un conducteur magnétique et possède son propre champ biomagnétique.

La circulation continue des fluides corporels est essentielle à la santé. Lorsque le flux est interrompu, le liquide s’accumule dans les tissus. L’excès de liquide peut être emporté et évacué lorsque la polarisation correcte des cellules défectueuses est rétablie, ce qui favorise la guérison. Les aimants pulsés sont efficaces parce qu’ils provoquent une résonance dans les tissus affectés, ce qui augmente l’échange d’ions à travers la paroi cellulaire.

Les voies nerveuses humaines sont des conductrices électrochimiques, capables de produire des courants et de les retransmettre. Les champs magnétiques, issus du magnétisme naturel de la terre ou ceux créés par un champ unidirectionnel négatif pur tel que celui que la terre possède dans l’hémisphère nord, sous-tendent la pulsation de ces courants.

Les cellules saines maintiennent un transport actif d’ions, ces particules chargées électriquement importantes pour les échanges d’énergie et le métabolisme cellulaire. Si l’énergie électromagnétique fait défaut, les cellules fonctionnent mal, ce qui déclenche la maladie. L’énergie magnétique du cerveau et de la terre est un catalyseur des réactions chimiques dans la cellule qui sont nécessaires pour faire fonctionner la pompe sodium-potassium qui charge la paroi cellulaire afin d’attirer l’oxygène et d’expulser le dioxyde de carbone et les autres déchets.

L'eau magnétisée

Il a été démontré que le fait de magnétiser l’eau la structure temporairement, ce qui modifie temporairement ses propriétés. Certains pensent que cela a des effets bénéfiques.

Pour obtenir de l’eau magnétisée, il suffit de placer une carafe d’eau fraîche dans, à côté ou sur un aimant de 3 000 gauss (des aimants de 500, 800 ou 2 000 gauss sont également bénéfiques). L’une ou l’autre polarité, négative ou positive, ou les deux simultanément, peuvent être utilisées pour magnétiser l’eau. La durée d’exposition nécessaire à la magnétisation varie selon les experts, mais dix heures suffisent généralement. La consommation quotidienne recommandée varie de deux à trois doses d’un verre d’eau de 250 ml, jusqu’à un litre par jour.

D’autres liquides peuvent être magnétisés de la même manière, comme les jus de fruits et de légumes ou les huiles corporelles utilisées pour les massages. Certains estiment que l’huile d’olive magnétisée a été efficace dans le traitement de la goutte et des rhumatismes.

Il est recommandé de consulter un thérapeute énergétique pour un bon diagnostic et un traitement initial. Toutefois, après une brève formation, la magnétothérapie peut être pratiquée par n’importe qui, chez soi ou ailleurs.

Traitements énergétiques

Formez-vous en ligne à la Thérapie énergétique !

Formation certifiée par l'International Practitioners of Holistic Medicine (IPHM).

Le traitement le plus simple est l’eau magnétisée, qui est énergétique, activante, nettoyante et détoxifiante. Un demi-verre d’eau à jeun, le matin à la première heure, pendant plusieurs mois, est optimal dans des conditions de santé normales.

Les appareils de thérapie électromagnétique de plus grande taille, généralement utilisés en clinique, créent de grands champs d’impulsions magnétiques et sont utilisés pour traiter de vastes zones de douleur. En Europe, ils ont été utilisés pour guérir le cancer des os.

Les petits pulsars et les aimants permanents offrent des traitements plus spécifiques de la douleur et des affections. Le meilleur moyen de traiter l’ensemble du corps est de dormir sur un lit magnétique ou de porter un pulsar sur le plexus solaire. La recherche électromagnétique a montré que les champs pulsés de 2-24 Hz fonctionnent bien. Des études ont montré que des affections spécifiques réagissent mieux à des fréquences spécifiques et à des conditions diurnes ou nocturnes.

Les aimants permanents plus petits sont mieux appliqués aux points méridiens d’acupuncture, aux points réflexes des mains pour les problèmes au-dessus du nombril et aux points réflexes des pieds pour les problèmes au-dessous du nombril. Les pulsars ou les aimants permanents peuvent être appliqués sur la poitrine ou la colonne vertébrale en cas de symptômes généraux comme la dépression ou la perte d’énergie. La réponse du corps aux pulsars est influencée par les réglages de fréquence ; la réponse aux aimants permanents est influencée par la polarité, qui peut être bipolaire, négative ou positive.

Parmi les autres modalités de la médecine vibratoire figurent les thérapies par le son et la lumière.

Spécificités des traitements par pulsar

Les petits pulsars (appareils de thérapie électromagnétique portatifs fonctionnant sur batterie) ont une plage de fonctionnement flexible. La plupart d’entre eux oscillent entre une fréquence extrêmement basse de 2-24 Hz. De petits champs magnétiques de 2 à 10 gauss sont utilisés dans ce processus de génération.

Les pulsars sont placés directement sur le site de la douleur, de la blessure ou de l’organe affecté.
Les pulsars sont utilisés pendant quinze à trente minutes une ou deux fois par jour pendant plusieurs séances. Dans les cas graves, ils peuvent être utilisés jusqu’à trois mois pour accélérer la réponse au traitement.

La thérapie par pulsar doit commencer à environ 8,5 Hz pendant les périodes d’activité, puis être abaissée à environ 3 Hz pendant les périodes de repos et la nuit. Après quelques jours, les fréquences peuvent être ajustées en fonction des résultats personnels et de l’état de bien-être. Le temps de réponse peut varier de deux minutes à un mois, selon la sensibilité individuelle, l’environnement, les antécédents médicaux et le sexe. Les femmes réagissent généralement plus rapidement que les hommes. Une chimiothérapie antérieure ou continue signifie que le corps aura besoin de plus de temps pour revenir à l’homéostasie.

En général, la thérapie par pulsar ne doit pas être poursuivie sans interruption pendant de longues périodes, car la vitalité du système nerveux finit par s’épuiser, ce qui en réduit l’effet. Cet épuisement peut être surmonté par une approche de type « on/off », en intercalant des périodes régulières d’utilisation et de non-utilisation.

Magnétothérapie : comment placer les aimants

Les aimants permanents sont également utilisés de manière optimale dans le cadre d’une approche « on/off ».

  • Pour les douleurs mineures, de petits aimants sont portés jusqu’à ce qu’ils soient soulagés (souvent en quinze minutes), ou des aimants puissants de 3 000 gauss sont utilisés deux fois par jour pendant une demi-heure.

  • Pour les douleurs aiguës, les aimants adhésifs sont laissés en place pendant trois à dix jours, ou des aimants puissants de 3 000 gauss sont utilisés quatre fois par jour pendant une heure à chaque séance.

  • Les aimants adhésifs sont utilisés pour les douleurs chroniques, pour deux traitements ou plus, consistant en un port continu de dix jours, suivi d’un repos de deux jours. Les aimants puissants de 3 000 gauss sont utilisés trois fois par jour pendant une heure à chaque fois. Les gros aimants permanents de 2 000 gauss peuvent être utilisés par paire, les traitements durant de cinq minutes à deux heures.

Pour une personne qui dort sur le dos ou sur le côté, il faut appliquer un aimant de polarité négative sur le dos ou le côté et un aimant de polarité positive sur le devant. Les polarités opposées sont utilisées si la personne dort sur le ventre.

Un coussin de lit magnétique correctement construit est un moyen très efficace de recevoir un traitement magnétique pendant votre sommeil. Il traite tout le corps en même temps avec un champ magnétique négatif très doux de 3 à 6 gauss et des études ont montré qu’il était bénéfique pour l’arthrite, la fibromyalgie, la sclérose en plaques, le syndrome prémenstruel et les douleurs dorsales. Ils ne provoquent aucune perte de vitalité avec une utilisation continue.

Qui peut utiliser la magnétothérapie ?

Les femmes enceintes et les patients porteurs d’un stimulateur cardiaque ne doivent pas utiliser la magnétothérapie, sauf avis contraire de leur médecin. Toutes les autres personnes en bénéficieront, quels que soient leur sexe, leur âge ou leur morphologie, bien que les hommes aient généralement besoin de périodes de traitement plus longues que les femmes.

Magnétothérapie : effets secondaires

Certains utilisateurs ressentent des effets secondaires mineurs et temporaires, comme des vertiges, une sensation d’engourdissement, des maux de tête, une somnolence ou une chaleur corporelle plus importante. Avec les champs magnétiques pulsés, il peut y avoir des picotements.

Les femmes ressentent généralement plus de sensations que les hommes, notamment lors du traitement de blessures aiguës. 

Certaines personnes peuvent développer une résistance magnétique lorsqu’elles utilisent des aimants statiques de polarité simultanée ou de polarité sud. Cette résistance est surmontée en appliquant la polarité nord. 

Enfin, certaines personnes peuvent ne rien remarquer de particulier, mais cela n’est pas une indication d’inefficacité.

Pratiquer la magnétothérapie dès aujourd’hui

Les thérapies magnétiques peuvent être facilement combinées avec d’autres formes de traitement, notamment l’acupuncture, la massothérapie et la réflexologie. Les remèdes homéopathiques, les plantes médicinales et la thérapie par l’eau sont des compléments importants. La stimulation des champs magnétiques doit être utilisée dans le cadre d’un régime holistique basé sur une alimentation adéquate, une supplémentation en vitamines et minéraux et de l’exercice dans un environnement naturel et favorable à la santé. Si vous décidez de recourir à la thérapie magnétique, gardez à l’esprit ce qui suit :

  • Pour réduire les interférences avec le champ biomagnétique naturel, les appareils électriques inutiles doivent être éliminés et ceux qui ne sont pas utilisés, débranchés.
  • Les aimants doivent être maintenus à au moins trente centimètres de distance des objets magnétisés comme les ordinateurs, les téléviseurs, les lecteurs vidéo et les cartes de crédit. Les aimants portés sur le corps doivent être enlevés ou éteints lors d’une intervention magnétique.
  • Les aimants puissants doivent être tenus à l’écart des batteries, car ils peuvent en vider la charge.

Si les bienfaits du magnétisme vous intéressent et si vous souhaitez en apprendre davantage, voire en faire votre métier, suivez la formation de Thérapie énergétique de Spirivie Formations dès maintenant !

Nos autres articles

Transcender sa vie grâce à la Sophrologie

Nous allons vous faire découvrir la Sophrologie, ses principes d’action et ses bienfaits sur notre corps et notre esprit. Plus qu’une méthodologie efficace, il s’agit d’un art de vivre au quotidien, qui permet aux enfants comme aux adultes

Lire plus »